IoT et GMAO : Comment mieux anticiper les pannes

2
Partager :

L’IoT est généralement considéré comme la troisième évolution de l’Internet. Il y aura de plus en plus d’objets connectés dans notre vie quotidienne ainsi que dans les activités économiques, notamment dans le domaine industriel.

En matière de maintenance, cette nouvelle technologie permet, en l’associant à une GMAO de dernière génération, d’anticiper les pannes et in fine de les éviter, répondant ainsi à l’un des enjeux majeurs de l’industrie depuis la première révolution industrielle.

A lire en complément : Quelle configuration devrait être minée Bitcoin ?

Grâce à une stratégie de maintenance prédictive, que l’IoT rend possible, la maintenance des machines devient beaucoup plus efficace et améliore considérablement la productivité des usines en limitant les arrêts de production au strict minimum.

Prévenir les pannes, le nouvel objectif des solutions de GMAO

La gestion informatisée de la maintenance a toujours eu pour objectif de rationaliser et d’optimiser la maintenance industrielle. Depuis longtemps, elle a surtout permis d’améliorer le suivi et la traçabilité des interventions. Aujourd’hui, grâce à des solutions de nouvelle génération, il est possible de planifier les opérations à réaliser.

A lire en complément : Comment connecter une souris sans fil sur une tablette ?

Les progrès de la GMAO

La maintenance corrective consiste à intervenir sur une machine ou un équipement dès qu’une défaillance ou une panne est détectée et à y remédier le plus rapidement possible. Cette stratégie de maintenance est la plus basique et encore la plus répandue aujourd’hui.

Dans ce cas précis, une solution de GMAO est principalement utilisée pour assurer une traçabilité maximale des interventions, notamment afin d’analyser le fonctionnement et la durée de vie des machines et d’identifier les problèmes éventuels.

Avec l’amélioration progressive des logiciels, des stratégies de maintenance préventive ont commencé à être mises en place dans certaines usines, en se basant sur l’analyse de l’historique des pannes et des interventions.

La GMAO IoT anticipe les pannes

Cependant, la lourdeur et la complexité d’utilisation de ces logiciels constituaient un obstacle à leur adoption, notamment pour les petites et moyennes entreprises et usines. L’émergence de nouvelles solutions, plus faciles à s’approprier et à utiliser, a permis la diffusion de la maintenance préventive.

D’une stratégie de maintenance préventive à une stratégie de maintenance prédictive

Si elle représente une avancée technique pour les activités industrielles, la maintenance préventive ne peut pas prévoir les pannes d’une machine donnée. Elle se base  » seulement  » sur l’analyse des interventions réalisées par le passé sur cet équipement, voire sur toutes les machines du même modèle, dans le cas où une GMAO communautaire est en place. Elle s’appuie donc sur le retour d’expérience et en déduit la probabilité de panne ou de dégradation.

La maintenance prédictive a pour but de prévoir la défaillance de chaque machine en surveillant son propre fonctionnement. En effet, cette stratégie de maintenance consiste à connaître en permanence l’état de chaque machine et, par conséquent, les éventuelles interventions de maintenance nécessaires, avant même que les pannes ne surviennent.

Comment anticiper les pannes grâce à l’IoT et à la GMAO next-gen ?

La mise en œuvre d’une stratégie de maintenance prédictive implique de disposer des outils technologiques qui la rendent possible.

L’IoT au service des stratégies de maintenance prédictive

L’IoT (Internet of Things), est une technologie qui permet de connecter les objets. Dans le domaine de la maintenance, cette connexion se fait par le biais de capteurs installés sur les machines. Il est ainsi possible de collecter de nombreuses données sur le fonctionnement de ces machines.

Les capteurs peuvent, par exemple, détecter des vibrations anormales, mais aussi suivre l’évolution de la consommation d’énergie, de la température ou de la pression d’un équipement. Connectés à Internet et donc à une application de GMAO, ils fournissent de précieuses informations en temps réel sur l’état des machines.

La maintenance prédictive peut être résumée en trois étapes :

  • La collecte des données des capteurs et leur transmission au cloud
  • L’analyse de ces données par le logiciel de GMAO
  • La mise en place d’actions pour éviter la panne de la machine

La combinaison de l’IoT et d’un logiciel de GMAO permet d’atteindre des capacités de prédiction considérables, permettant d’anticiper la plupart des pannes avant qu’elles ne se produisent. À partir des données transmises par les capteurs situés sur les machines, une solution de dernière génération peut créer des modèles de maintenance à partir de l’historique de la machine et apprend à détecter et reconnaître les événements conduisant à des pannes.

Technologies d’auto-apprentissage

En utilisant l’Internet des objets et les logiciels de GMAO 4.0, les usines entrent dans l’ère de l’industrie 4.0 et de l’apprentissage automatique : les systèmes informatiques auto apprennent, grâce aux algorithmes et aux données collectées, et deviennent plus autonomes et intelligents. Ainsi, l’intelligence artificielle assiste les opérateurs et les responsables de la maintenance et constitue une aide précieuse dans la prise de décision, la gestion des interventions ou l’optimisation de la planification des opérations de maintenance.

L’utilisation des deux, l’IoT et une GMAO adaptée, permet aux entreprises de disposer d’un système de gestion de la maintenance en constante amélioration et de toujours optimiser leur productivité.

Des outils faciles à adopter

Contrairement aux idées reçues, l’installation et le déploiement de l’IoT et d’une solution de GMAO next-gen ne sont pas très coûteux, et ces technologies sont rapidement exploitables. Compte tenu du nombre considérable de pannes qu’elles permettent d’éviter, leur ROI est important et rapide, alors que les coûts associés à la maintenance sont souvent compliqués à mesurer avec les solutions classiques.

Les entreprises qui adoptent l’IoT associé à un logiciel de GMAO pour leurs opérations de maintenance ne se contentent pas d’acquérir un outil performant. Elles préparent l’avenir en disposant d’un outil de gestion de la maintenance en constante amélioration et adapté aux évolutions futures des activités industrielles. Efficace à court terme et utile à long terme, l’utilisation de l’IoT est donc appelée à se généraliser dans toutes les usines, quelle que soit leur taille.

Vous avez aimé ce post, vous serez également intéressé par le magazine de la GMAO.

Partager :